Un mystère scientifique

La science est parvenue à reproduire le même procédé que celui de la nature en fabriquant un diamant crée en laboratoire. Ethique et traçable, ce diamant est exempt de toutes relations avec les blood diamonds.

Il se nomme diamant de synthèse et il et reprend toutes les caractéristiques physiques chimiques et optiques qu’un diamant de mine :
(les 4 C: clarity, color, carat, cut), sans les conséquences négatives reliées à l’extraction de diamant naturel

Il est impossible de distinguer un diamant de mine d’un diamant de synthèse à l’œil nu, c’est un diamant magique.

Leur seule différence provient de leurs années d’existence. L’un grandit en laboratoire pendant quelques semaines grace à une méthode que l’on appelle HP HT, tandis que l’autres existe depuis des millions d’années sous les entrailles de la terre.

La maison Mysteryjoy adopte une démarche éthique au cœur de son processus de création, sociale et environnementale, dans une conscience permanente des enjeux environnementaux.

Un mystère onirique

La première collection nous plonge volontairement dans l’univers fou de Lewis Carroll et de son Alice.

Comme s’il fallait retrouver son âme d’enfant, un témoignage de ce que l’on a été, et devons être. Les bijoux sont volontairement inspirés de la cartomancie, apportant une symbolique nouvelle au produit.

Chaque élément de jeu de carte renvoie à de l’astrologique élémentaire. Ce ne sont pas de simples bijoux, mais de véritables traits de personnalité que Mysteryjoy fait ressortir. Mysteryjoy communique une espèce d’irrévérence, un sentimentde différenciation, de contre-courant perpétuel.

Chaque collection explorera un univers différents, parallèles, comme une inception, un songe dans un songe.

Dans son imagerie, Mysteryjoy joue entre la réalité et le rêve.Ses moments de rêves sont toujours très saturés. Ils montrent la rupture avec le monde du réel.
Les femmes Mysteryjoy deviennent ainsi des créatures, étranges et sublimes.

Notre enfance a été bercée de dessins animés, de livres, de films qui ont rempli nos yeux d’étoiles. Ces personnages fictifs nous ont fait rêver, voyager dans ces histoires aux décors surréalistes, fantastiques et fantaisistes, aux atmosphères de contes de fée mystérieux.

La joaillerie comme passion dévorante, constante, omniprésente depuis l’enfance.

Spécialiste du diamant ( diplômée de l’école HRD d’Anvers) et diplômée en gemmologie à l’Institut National de Gemmologie à Paris, Joy a passé quelques années à se former auprès d’une créatrice de joaillerie qu’elle affectionne beaucoup avant de créer son propre livre, tout juste, avec Mysteryjoy.
Elle conçoit ses bijoux comme une magicienne conçoit ses tours. Chaque bijou est pensé tel un livre à découvrir, une histoire mystérieuse à raconter
.Face aux problématiques inhérentes de l’utilisation de diamants « classiques », elle s’intéresse aux diamants éthiques, « magiques » comme elle aime le dire, réalisés par synthèse en laboratoire.

Persuadée que l’avenir de la joaillerie réside dans cette démarche éthique, elle décide en 2019 de lancer le projet Mysteryjoy.

« Tes yeux, on dirait des joyaux »

Ode à l’enfance et à l’imaginaire, Mysteryjoy se joue des codes de l’onirisme et du fantastique univers hypnotisant des contes de fées du 18ème et 19ème siècle.

A travers ses créations en or 18 carats, réalisées en France, elle narre simplement ses pensées nocturnes, les histoires mystérieuses qu’elle s’invente, souhaitant d’une certaine façon faire rêver les femmes et les ramener à l’innocence et la douceur qui se terrent dans leurs jardins secrets.